Galerie photo

1 – Géographie de la commune

Géographie

L’altitude de la mairie de La Heunière est de 130 mètres environ.
– L’altitude minimum et maximum sont respectivements de 122 m et 143 m.
– La superficie est de 3.07 km ² soit 307 hectares.
– La latitude est de 49.06 degrés Nord et la longitude est de 1.414 degrés Est.
– Les coordonnées géographiques en Degré Minute Seconde calculées dans le système géodésique WGS84 sont 49° 03’ 41’’ de latitude Nord et 01° 24’ 51’’ de longitude Est.

 

Histoire

L’église

L’église romane de La Heunière datait probablement du XIIème, mais elle a été presque entièrement reconstruite au XVIIème siècle.

L’actuel clocher de l’église, reconstruit, est plus trapu et les ouvertures ont disparues. Derrière le mur d’enceinte, aujourd’hui démoli, se trouvait le cimetière. Il a été déplacé, mais le corbillard qu’on tirait à la main est toujours garé sous un appentis. 

eglise-et-vaches

Les vaches de la ferme LABATTE qui déambulent, nonchalantes, ne vont pas aux mâtines, mais plus prosaïquement l’angélus de six heures les appelaient pour gagner la mare du parc, aujourd’hui rebouchée.

La Heunière fut le théâtre de violents combats en juin 1940, lors d’une tentative désespérée pour rétablir le « Front de Seine ». Le clocher en charpente, avec sa courte flèche octogonale, à été détruit le 11 juin 1940 par l’obus d’un char français tirant sur un mitrailleur allemand embusqué. En août 1944, des affrontements meurtriers opposèrent les chars américains aux Panzers allemands.

Le village

Le village comptait 197 habitants en 1870. ses ressources étaient alors essentiellement agricoles : céréales, plantes sarclées et 2000 pommiers à cidre. On y exploitait aussi des carrières de sable. En 1909, sous l’administration du M.Fleury, la population était retombée à 163 personnes. On trouvait alors à La Heunière deux cafés-épiceries, charron un maréchal-ferrant et une entreprise de battage.

village-1870

L’école

L’école vue de la rue principale, vers 1910. Le portail de gauche sert d’entrée à la salle de classe. Au premier étage, le logement de l’instituteur, M.Meurdrac, qui resta à La Heunière pendant de longues années, jusqu’en 1913, à la veille de la Grande Guerre, où il fut mobilisé.

ecole-1910

L’école de La Heunière, sur un cliché daté de 1913. Autour de l’instituteur, M. Boudin, une vingtaine d’élèves sortent de classe. Les plus grands, qui préparent le Certificat d’Etudes, ont droit, après quatre heures et demie, à des devoirs supplémentaires. 

ecole-1913